7 heures de bus séparent Taxco de Morelia. On prendra un bus 2nd classe pour les premières 3h30 et un bus 1ere classe pour la 2e partie du voyage. Mais attention ! Autant, au Pérou, on arrivait à se prendre la tête sur le choix des bus, autant ici, on a un peu moins le choix et on se retrouve parfois, comme aujourd’hui, dans un bus de luxe ! Youhouuuu ! De toute façon, il n’y en a pas d’autre ! Sièges hyper confortables, écouteurs pour regarder les films (grande révolution !!), petit lunch inclus (sandwich, barre de céréales, boisson), poubelle et toilettes ! Wouhouuuu ! C’est fou comme des tout petits trucs peuvent nous changer la vie !

P1070221Bref, on est partis pour passer 2 jours à Morelia. On n’est pas en meilleure forme qu’à Taxco. On pense avoir mangé une glace à la crème qui n’est pas trop passée et qui nous rappelle que nous sommes que des touristes à l’estomac fragile malgré tout. On avait déjà utilisé tous nos médicaments lors de notre dernière petite faiblesse et on se décide à aller en racheter d’autres. Il faut une ordonnance ? Et m*****… Et ben c’est pas grave, dans les pharmacies mexicaines (surtout LA pharmacie del Ahorro), il y a un médecin qui peut te recevoir gratuitement. Parfait ! Antibiotiques en poche, on est partis pour 2 jours de privation culinaire et de repos. Pfiou…

Morelia est une jolie petite ville à l’architecture coloniale bien conservée, dont le centre a été classé au patrimoine mondial par l’Unesco (comme beaucoup de villes que l’on visite, d’ailleurs…) mais qui donne fortement l’impression d’être une ville beaucoup plus riches que celles que l’on a visitées jusqu’à présent.

Magnifique cathédrale, de jolis bâtiments en pierre, de jolies places toutes propres et des beaux mexicains (et mexicaines). Beaux, riches et bien habillés. Les nanas se retournent au passage de Luke, en remuant leur longue chevelure bouclée et en lui jetant des regards qui me donnent envie de m’agripper à son bras (ou de me cacher, vu que j’ai un peu moins la classe qu’elles !).

On découvre le Mercado de Dulces, un merveilleux marché de sucreries en tout genre ! Heureusement que je ne peux rien avaler, sinon j’aurais fait des folies. Des pâtes de fruits en tout genre, des pâtes de goyave fourrée à la confiture de lait (tout léger ça), des boules de noix de coco râpée caramélisée, des tubes de noix de coco et confiture de lait, etc. Que du tout léger et du bien sucré ! Et on se balade dans d'autres marchés, comme d'habitude...

P1070235On goûtera aux gazpacho  locaux. Rien à voir avec les gazpachos espagnols dont je raffole. Ici, les gazpacho sont des salades de mangue, jicama (un truc ressemblant à un navet) et ananas, le tout servi dans un énorme verre en plastique, arrosé de jus d'oranges pressées, de citron vert, et couvert de piment, sel et fromage râpé. Ca, c'est bien un truc de mexicains, ils ont l'opportunité de manger sain et ils rajoutent du sel et du gras ! Et ben le tout est assez surprenant ! Très agréable même, quand tu retires le sel et le fromage !

P1070229 P1070231

P1050698Et surtout, en suivant les conseils du Lonely Planet, on se dirige un soir vers l’Iglesia La Inmaculada, qui n’apparaît pas sur les cartes. Tant pis, on y va quand même et on la trouvera. Après 45 minutes de marche, on finit par trouver cette église où on est censés pouvoir dîner. On tombe sur la messe mais pas sur des tables… Finalement, guidés par le son des voix et d’un brouhaha, on tombe sur ce que l’on cherchait, au sous sol ! Des dizaines de tables sont rassemblés, des gens partout et tout autour, des stands qui proposent des tamales en tout genre, des quesadillas, enchiladas, hamburgesas, des soupes, des eaux aux fruits à se damner et des buñelos. Le tout préparé et servi par des bénévoles, tous les soirs depuis 40 ans et les bénéfices vont à une œuvre de charité. Parfait, on peut se gaver sans culpabiliser comme cela ! Le principe : tu achètes des tickets de 5 pesos et tu fais la queue dans le stand qui t’intéresse, en attendant que ton plat soit préparé devant tes yeux, pour ensuite aller le déguster en compagnie d’autres affamés, tu te précipites de le manger pour aller chercher autre chose, le tout jusqu'à ce que tu ne puisses plus rien avaler et que tu aies épuisé tous tes tickets. On adore le principe ! Et la nourriture est vraiment sympa ! Ce n’est pas le plus à recommander en cas de faiblesse intestinale mais c’était vraiment cool !

P1050705 P1050699

P1050701 P1050700