On avait envie de faire un peu de « couchsurfing » pendant notre séjour. Grâce au site internet du même nom et à la communauté présente dans le monde entier, des gens proposent gratuitement leurs canapés ou chambres libres à des couchsurfers. Cela fait un moment que l’on y pense mais il faut passer un certain temps en ligne à contacter les personnes et il faut surtout être organisés, dans le sens où quand tu demandes à venir à une certaine date, il est compliqué de changer ensuite… Vu notre organisation au jour le jour, ce n’est pas facile.

On avait contacté la copine d’une copine amiénoise (Loretta) qui vivait à Puebla, pour avoir un peu d’infos sur la ville. Elle nous a répondu qu’elle ne vivait plus à Puebla mais à Cuernavaca, à côté de la ville de Mexico et que si on avait envie d’y passer quelques jours pour découvrir la ville, elle nous accueillerait avec grand plaisir. Ouaouh ! Vendu !

Nous voilà donc à Cuernavaca, où Yshua est venue nous chercher en voiture à la gare et c’est parti pour un weekend de folie ! Ce sont les vacances. Une partie de sa famille et des amis à eux ont également été invités. Résultat, on se retrouve à 17 dans la maison, dont 8 dans la chambre. Génial !! Leur accueil est juste magique. Ils sont tellement accueillants que c’en est parfois un peu gênant. On mange comme des rois des ceviches absolument divins de toutes sortes (ces poissons ou fruits de mer marinés dans du jus de citron), on profite de la piscine de la résidence, on joue à des jeux, on traine.

P1070049 P1070050

P1050640La nuit, on découvre la night life de Cuernavaca, tout d’abord dans un bar en plein air de la foire de la ville, où l’on peut boire des verres de litres de micheladas. Ils adorent ça ici : un mélange de bière, sel, citron vert dans lequel est ajouté différentes sauces, notamment de la sauce anglaise, de la sauce Maggi, de la sauce tabasco, du ketchup etc. Le tour du verre dans lequel tu bois ce mélange est entouré de pâte salée-sucrée au piment. Et le résultat est vraiment… immonde ! Quand il te la serve, c’est un litre ! Ah ouais d’accord… Ensuite, on finit la soirée dans une des nombreuses boites de la ville, où les filles ont des talons plus hauts que leurs propres mollets et des jupes plus courtes que leurs bustes. C’est très drôle !

P1050657 P1050643

Le lendemain, on passera la journée et la soirée à la maison. Les voisins se joignent à la famille déjà nombreuse, cela donne un mélange de folie ! Les litres de bières descendent à une sacré vitesse. Ne parlons pas du rhum ! La voisine, une retraitée de 50 ans, nous apprend à danser la salsa, ainsi que toutes les autres danses latinos ! On se retrouve vite à danser sur la table jusqu’à pas d’heure, entrainés par les adultes en furie ! De la folie…

P1070074 P1070080

P1070077 P1070158

Luke aura besoin de 48 heures pour se remettre de ce week-end. On a prévu de retrouver une partie des jeunes à Guanajuanto, où ils vivent. Cela promet ! On n’aura pas beaucoup vu la ville mais on aura appris beaucoup sur les mexicains et leur sens de l’hospitalité. Un weekend magique !